Balade entre bois et garrigue de Coufinès à Collias

Le mois de juillet commence à être chaud alors nous avons a eu la bonne idée de nous mettre à l’ombre dans le bois de Coufines. Nous étions accompagnés par l’équipe d’animation du COGard pendant une journée entière, ce qui nous a permis de nous initier à l’observation et la reconnaissance des oiseaux de ce milieu.

Nous avons découvert le vocabulaire lié aux parties du corps ou la ‘topographie’ de l’oiseau : la calotte, le sourcil, la joue, le bec (et ses différentes formes en fonction du régime alimentaire),  la gorge, la poitrine, le ventre, le croupion, la nuque, le dos, les ailes…

Après avoir appris comment décrire un individu nous avons fais un petit jeu d’équipe. Nous étions par deux, une personne observait avec les jumelles et décrivait ;  une autre de dos devait essayer de retrouver le nom de l’espèce décrite.

Balade coufines collias 01-07-20

Puis la journée s’est ponctuée de nombreuses observations au cœur d’un milieu riche en biodiversité. L’équipe d’animation a aussi répondu à de nombreuses questions et interrogations tout au long de cette balade…

Balade coufines collias(2) 01-07-20

Merci pour votre participation, votre curiosité et implication, à très bientôt !

FacebookTwitterGoogle+Partager

Le Centre Ornithologique du Gard continu son bal masqué à Sanilhac…

Ce mercredi 24 juin, en partenariat avec le Conservatoire des Espaces Naturels, gestionnaire de la Réserve des Gorges du Gardon, le COgard a animé une balade au cœur du village de Sanilhac pour découvrir nos voisines les hirondelles.

Dix-huit personnes étaient au rendez-vous, répartis en deux groupes pour respecter les règles sanitaires.

Christian Hubert et Marion Fraysse nous ont appris des anecdotes étonnantes et passionnantes sur les différentes hirondelles de notre département, grâce à des questions dissimulées dans des enveloppes en début de balade.Balade hirondelles(2) 24-06-20

Les Hirondelles rustiques, rousselines, de fenêtre, de rivage et de roche ont des différences de gabarit que l’on a pu constater grâce à des silhouettes à taille réelle. On a pu aussi comparer les différentes formes de queue, et d’autres caractéristiques propre à chaque espèce.

Une question sur le sujet de la migration et le chemin que ces petits oiseaux peuvent parcourir en a ébahi plus d’un ! En effet en moyenne une hirondelle parcourt 350km par jour de façon à atteindre son lieu d’hivernage ou de nidification, ce qui équivaut à 8/10 heures de vol par jour.

Balade hirondelles(1) 24-06-20Et enfin vient le moment d’émerveillement, pouvoir les observer au plus près avec les jumelles, voir les allés-retours acrobatiques des adultes, pour nourrir les juvéniles, qui ne se retiennent pas de crier « J’ai faim !! ».

Les participants ont pu aussi être initié à ‘l’enquête hirondelle’ menée par Christian Hubert. Celle-ci consiste à réaliser un repérage et un comptage des nids au sein de notre commune, dans une rue ou plusieurs. Pour plus d’informations et si vous souhaitez participer a cette enquête n’hésitez pas à contacter Christian Hubert par mail : christian.hubert@sfr.fr ou par téléphone au 04.66.22.29.37

Merci à tous les participants pour leur curiosité et leur bonne humeur! A très vite !

                                                                                                                Les plus jeunes ont été aidé pour                                                                                                       l’observation à la longue vue (c) Pauline Teodoro

Des balades masquées avec le COGard !

Ça y est, les animations ont repris !

Resized_20200606_104738Calopteryx occitan (c) Gorlier Gladys

C’est avec plaisir que ce samedi 6 juin, j’ai donné rendez-vous à 9 participants, pour partir à la découverte des « Demoiselles du Vistre » dans le cadre des Rendez-vous Nature de Nîmes Métropole.

Malgré que les conditions soient particulières, toutes les mesures ont été prises pour respecter les préconisations en vigueur et les gestes barrières, avec la participation et bonne humeur de tous.

Resized_20200606_101440Une libellule plus grande que mon bras !(c) Gorlier Gladys

C’est avec beaucoup de surprise que les participants ont découvert dès leur arrivée des enveloppes individuelles pleines de surprises… Chacun a ainsi pu découvrir la richesse du monde des Odonates, leur morphologie et leur grande famille. La balade a permis d’observer les « Demoiselles du Vistre » de près. Et c’est ensemble que nous avons découvert et observé l’Ishnure élégante, le Caloptéryx occitan, l’Agrion blanchâtre ou encore l’Agrion de Vander Linden.

432A3683Agrion de Vander Linden (c) Valero Marie-José
IMG_8382 indexIschnure élégante (c) Brodu Gilles                  Agrion blanchâtre (c) Brodu Gilles

Merci à l’ensemble des participants pour leur enthousiasme, le partage de photo et leur participation.

Consultez l’agenda pour découvrir notre programme et vous inscrire à votre tour !

En raison de l’actualité, les inscriptions aux balades de cette année sont gelées, et les animations suivantes sont annulées :

28 Mars – Les corvidés : oiseaux de malheurs à Rodilhan

1 Avril – Réveil ornithologique en foret de Valbonne

10 Avril – Balade au bois des Espeisses à la découverte de la biodiversité

18 Avril : Les dessous de l’Outarde à Manduel

22 Avril : Les oiseaux du marais du Cougourlier à Saint-gilles

29 Avril : Les rapaces du Bois de Païolive

A l’heure actuelle nous ne pouvons pas vous confirmer le report de ces balades.

Naturellement, l’équipe du COGard

 

Banniere -Coronavirus