WETLANDS

Zones humides

Coordinateur : Serge Charra Tel :04.66.88.38.77 Résultats 2015 Janvier : Bilan

observateurs_wetlands
Observateurs lors d’un comptage Wetlands à Aigues-Mortes

Les comptages WETLANDS, appelés autrefois BIROE, consistent à dénombrer les oiseaux d’eau hivernants sur les étangs, marais et lagunes dans le monde entier.

Ces dénombrements sont coordonnés au niveau international depuis 1967 par le « Wetlands International », organisme basé à Wageningen aux Pays-Bas.

Le but est l’estimation de la taille des populations des espèces concernées, l’évaluation des tendances des effectifs, ainsi que l’évolution de la distribution des populations.

La coordination des dénombrements hivernaux a débuté en France en 1967. Seuls les anatidés** et les foulques étaient alors dénombrés.
Aujourd’hui, tous les oiseaux d’eau sont concernés, soit plus de 150 espèces (les grèbes, les cormorans, les limicoles**, les laridés**, etc…).

anatidés : oiseaux palmipèdes au corps massif, au bec aplati et bordé de lamelles cornées qui leur permettent de filtrer la vase, comme les canards, les oies,

limicoles : oiseaux au bec fin et allongé qui cherchent leur nourriture dans la vase comme les chevaliers, les bécasseaux, les gravelots,

laridés : oiseaux palmipèdes au bec puissant qui plongent pour attraper leur nourriture comme les goélands, les mouettes, les sternes.

L’exploitation des données des comptages permet d’évaluer l’importance des sites pour les classer comme  » Zones Humides  » et les intégrer dans la Convention de Ramsar. A ce jour, 19 zones humides majeures de France métropolitaine sont désignées sites Ramsar (voir en fin d’exposé).

Au total c’est environ 400 sites où sont collectées les données françaises par le biais de plus de 138 structures. Notre association n’est bien sûr pas la seule sur l’ensemble de la petite et de la grande Camargue.
Il y a par exemple la S.N.P.N., la Tour du Valat et les Marais du Vigueirat, etc…

Les données numériques collectées sont envoyées chaque année au secrétariat de « Wetlands International » afin d’alimenter la base de données des comptages du Paléarctique occidental et de l’Asie du sud-ouest.
Leur exploitation donne une estimation de la taille des populations des oiseaux d’eau et l’évaluation des tendances des effectifs, ainsi que la distribution des populations et l’évolution de celle-ci. Les comptages fournissent aussi des informations sur l’importance relative des zones humides, identifiant les sites prioritaires pour la conservation.
L’ensemble des zones humides qui atteignent les seuils d’importance internationale sont appelées ZICO (Zones Importantes pour la Conservation des Oiseaux).
Dans l’Union Européenne, ces sites ornithologiques majeurs doivent être désignées ZPS (Zones de Protection Spéciales) au titre de la Directive Oiseaux.
Cette désignation engage les états membres à gérer de façon adéquate les ZPS pour permettre le maintien des populations d’oiseaux qui ont justifié leur classement. La gestion des sites désignés fait l’objet d’une évaluation qui se base, entre autre, sur les données des comptages.

Le COGard assure depuis de nombreuses années 6 comptages d’octobre à mars. Seuls les résultats du mois de janvier sont pris en compte par la L.P.O. organisme centralisateur pour la France, qui rédige et édite chaque année une synthèse consultable au local.
Wetlands

Observateurs attentifs.

Nous prospectons 4 sites avec 7 points d’arrêt précis sur une matinée qui se termine par un pique-nique. Les passages se font toujours dans le même sens, approximativement aux mêmes heures et aux environs du 15 de chaque mois afin d’avoir des paramètres similaires d’une année à l’autre.

Vous pouvez voir les dates prévues sur l’agenda et vous inscrire pour participer à ces journées auprès de Serge Charra.