Hirondelles

Christian Hubert est en charge de ce dossier.

Il assure dans le département de nombreuses présentations,  tient des stands,  recense les nids d’hirondelles dans le cadre le l’enquête Hirondelles.

Il fournit ainsi des informations sur l’évolution alarmante des espèces d’Hirondelles dans le département, en France et ailleurs.

Le C.O.Gard participe à l’enquête « hirondelle de fenêtre (Delichon urbica ) » depuis ses débuts en 2003.

L’enquête sur les hirondelles de fenêtre (Delichon urbica) est entièrement réalisée par l’action de bénévoles, adhérents ou non à l’association.

C’est un bon indicateur sur l’état de santé de la chaîne alimentaire dont nous faisons partie intégrante et dont nous sommes l’extrémité « haute », donc très dépendant.

 

Résultats 2021

Cette année, 26 enquêtrices et enquêteurs, ont couvert 31 secteurs, dont 29 secteurs communs à 2020, 19 à 2018 ; 2 nouveaux secteurs de plus en 2021 par rapport à 2020.

La synthèse est la suivante :

-Entre 2020 et 2021, sur un total de 2198 nids (les mêmes 29 secteurs), la variation accuse une diminution de 6,65 % sur le nombre de nids entiers.

 

 

 

-Sur les 3 dernières années, entre 2018 et 2021, sur un total de 2780 nids (les mêmes 22 secteurs), la variation accuse une diminution de 1,71 % sur le nombre de nids entiers.

 

 

 

-Sur les 17 dernières années, entre 2004 et 2021, sur un total de 1510 nids (seulement les mêmes 6 secteurs), la variation accuse une diminution de 16,36 % sur le nombre de nids entiers.

 

-Nous pouvons noter une petite amélioration entre les années 2016 et 2019, mais sur un faible nombre de secteurs. Par contre la tendance sur un comptage de plus de 10 ans, voire vingt ans donne une diminution des effectifs de plus de 16 % et 24 %.

 

-Sur les 21 dernières années, entre 2000 et 2021, sur un total de 973 nids (seulement les mêmes 4 secteurs), la variation accuse une diminution de 24,43 % sur le nombre de nids entiers.

 

 

Il nous faudrait accroître sérieusement le nombre de secteurs étudiés régulièrement chaque année et donc d’enquêteurs, pour pouvoir infirmer ou confirmer ces tendances.

83 secteurs ont déjà fait l’objet d’au moins une enquête. Il serait intéressant de reprendre le comptage sur les secteurs délaissés.

 

Avis de recherche d’enqêteurs

 

Les enquêtes montrent une baisse constante depuis des années dans une grande partie de l’Europe. Dans une étude du Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) datant de 2010, les chiffres obtenus lors de précédents programmes de suivi montrent qu’il y a une diminution de 41 % des effectifs d’hirondelles de fenêtre depuis 1989 » en France.

 

 

 


Résultats 2020

 

Cette année, 22 enquêtrices et enquêteurs, ont couvert 25 secteurs. 19 secteurs de 2019, dont 15 de 2018 et 6 nouveaux secteurs.

La synthèse est la suivante :

-Entre 2019 et 2020, sur un total de 1847 nids (19 secteurs), la variation accuse une diminution de 7 % sur le nombre de nids entiers et de 3,26 % sur ceux occupés, une augmentation de 37,65 % de nids cassés et 26,22 % de trace de nids.

variation 2019-2020

Sur de si courtes durées, ces résultats ne sont pas parlants, ils donnent une image de la réalité qui n’est qu’une micro-vision de la tendance. Une constance des résultats sur une dizaine d’années donne une vision significative. Par exemple, nous avons l’évolution pendant 10 ans sur 12 communes, soit 2578 nids.

 


Synthèse 2019

Depuis 2003, 72 secteurs différents ont été concernés, avec plus ou moins de constance dans la durée du nombre des relevés.

Voici depuis 12 ans l’évolution du nombre de secteurs concernés par cette enquête

évolution des secteurs prospectés 2009-2019

En 2019, 18 secteurs ont été couverts, 15 secteurs de 2018, ajouté des 2 nouveaux secteurs de Saint Bonnet du Gard et Saint Marcel de Carreiret et de la reprise de Montaren.

La continuité de relevé sur les 10 dernières années n’a été réalisée que sur 5 secteurs. Soit un comptage de 480 nids entiers en 2009 et 538 en 2019.

Avec un si faible nombre de nids, on ne peut tirer aucune tendance réaliste. Celle ci ne peut être que trompeuse, d’autant plus que l’un des secteurs est le centre sauvegardé d’Uzès, où l’on ne peut que constater un mouvement de la population des Delichon urbica et une ré-appropriation de celui-ci malgré les façades neuves (seule bonne nouvelle).

 


Résultats pour 2018:

Durant l’année 2018, le groupe “hirondelle du C.O.Gard” a participé aux différentes actions suivantes:

  1. Nous avons découvert 3 colonies d’hirondelles rustique (Hirundo rustica) de 44 nids chacune à Bezouce (entrepôt Vilmorin) et à l’aéroport de Nîmes-Garons (merci à Anne MOREAU); nous avons fait des courriers de sensibilisation à la DREAL, à l’ONCFS et aux responsables d’exploitations . La troisième colonie est plus modeste, 21 nids chez un particulier. Ces colonies feront l’objet d’un suivi.
  2. Découverte dans les arènes de Nîmes,  en rénovation pour plusieurs années, de 2 nids d’hirondelles de rocher (Ptyonoprogne rupestris) au 1er étage porte 22 (merci à Vénétia MASS). Vu l’ampleur des travaux cela a fait l’objet de courriers de sensibilisation au maire de Nîmes (J.P. FOURNIER), à l’ONCFS, à la DREAL,  au service archéologique, aux monuments historiques de la DRAC et à la société en charge des travaux.
  3. Réalisation de 3 journées A.B.C. à Valleraugues, Génolhac et Arphy.
  4. Conférences sur les 5 espèces d’hirondelles présentes dans le Gard dans les communes d’Arpaillargues, de St Quentin la poterie, Montaren et St Médiers et une soirée  jeudi du C.O.Gard  à Russan; une prochaine  conférence est prévue  le samedi 6 avril à 15h30 2019 à la bambouseraie à Anduze
  5. Participation à 2 journées de fabrication de nichoirs à la bambouseraie, une journée avec le groupe ” dynamique jeune du C.O.Gard” et une mise en place d’un nichoir à effraie (Tyto alba) chez un éleveur bio.
Couverture de l’enquête en 2018

Christian Hubert fait le point sur l’enquête hirondelle qu’il a repris en 2015

 

Nouveau : Résultats pour 2016

Nouveau : Résultats pour 2016

Ci dessous la même enquête en 2015 :
Nous pouvons constater une grosse perte de relevé, 19 sites sur 29.

Voir ci joint la liste des sites qui n’ont pas été relevés en 2015 et que nous devrons reprendre en 2016 pour assurer la pérennité de notre enquête :

Bonnes nouvelles!
Deux nouveaux sites, Montaren et Aspères.Sur les résultats des relevés entre 2014 et 2015, 4 sites en augmentation sur les nids entiers et cassés:
Brignon, Durfort, Laval Pradel et Nîmes.
Nous avons pu débattre de ces résultats et de cette enquête lors des “Jeudis du COGard” du 24/03/2016 …ci joint le compte rendu

L’enquête hirondelle date depuis plusieurs années. Elle est régulièrement mise à jour et opérationnelle.

Chaque observateur est le bienvenu !

Pour cela aucune connaissance spécifique en ornithologie n’est nécessaire puisqu’il s’agit de compter des nids d’hirondelles de fenêtres dans le secteur de votre choix, une fois dans l’année. Le seul impératif est de s’engager de le faire sur plusieurs années. Un compte-rendu annuel sera adressé aux participants et les résultats seront publiés sur le site du COGard.

Feuille de saisie des observations : Enquête hirondelle 2016
Pour de plus amples renseignements n’hésitez pas à contacter par mail : Christian Hubert